Les matières de collants fantaisies

Nous aimons porter certains vêtements plutôt que d’autres. Le coton, la laine, la soie, les matières naturelles et/ou synthétiques, sont à l’origine de la fabrication de ces accessoires de Mode, qui n’arrêtent pas en matière d’innovation. Dans le domaine du sport, c’est un fait également, les collants anti-jambes lourdes, anti-fatigue, anti-odeur, etc. sont de plus en plus courants.

Les matières de collants, du plus fin au semi-opaque

Le premier collant à faire son apparition en France et voit le jour un peu après l’invention du bas, puis, se développe assez vite avec l’apparition du collant nylon puis en lycra. Cette matière est résistante, car il permet aux collants de s'imposer comme des valeurs sûres en tant qu'accessoire de mode. La matière d’or, déjà prédominante, le nylon, est destiné à une utilisation quotidienne, pour des collants fins et légers, alors que la matière opaque se destine davantage aux collants épais.

Les collants à moins de 20 deniers, sont fragiles et léger. Le collant voile, féminin à souhait, est à porter avec prudence, due aux fils extrêmement fins. Entre 5 et 10 deniers, le collant est extrêmement fin et invisible. Il faut faire attention, en le maniant, pour ne pas le déchirer lorsqu'on l'enfile. Entre 10 et 20 deniers, le collant est légèrement plus résistant mais encore fragile. Avant de l’enfiler, il est d’ailleurs préférable de s’occuper de ses ongles de mains et pieds : les limer. Une technique souvent employée est d’enrouler ce dernier. À ce titre, le collant voile est souvent portée par les femmes qui aiment les tenues légères, voluptueuses, d'été. Entre 20 et 30 deniers les collants sont encore un peu plus résistant mais toujours transparent. Par exemple le collant semi opaque noir qui se porte bien à l'intersaison. 

Les matières de collants épais et résistants

Les collants plus épais et résistants sont dit « semi-opaques à opaques », et permettent aussi de nombreuses « folies », en terme de look et de style. Plus solides, plus résistants, lavables en machine dès 30° celsius, on retrouve beaucoup de collants colorés et à motifs de ce type !

Avec l’évolution des technologies, le collant a évolué à différents niveaux, pour offrir toujours plus de confort à ses fidèles. Parmi les matières de collants les plus courants, on peut citer : le collant en laine et le collant en coton. La laine fait partie des matières naturelles les plus anciennes que l'homme ainsi exploité très tôt. Le collant laine et une matière qui se porte aisément l'hiver où lorsque les températures chutent. Pour réchauffer nos gambettes on n'hésite pas à acheter un collant en laine cent pour 1cent, ou de qualité supérieure. Il se porte avec une robe ou une jupe ou encore un short.

il existe une multitude de laine dont la laine mérinos, la laine alpaga, la laine mohair, etc. C’est une matière isolante, thermo-régulatrice et anti-humidité. On peut souligner que la laine possède des propriétés anti allergène antistatique non irritante, et que des précautions sont à prendre pour le lavage. 

Le coton, une multitude de propriétés

Le coton est une autre ressource naturelle issue de la graine des cotonniers, qui permet aux hommes depuis le 19e siècle de fabriquer de nombreux textiles. Avec une aptitude à bien supporter les hautes températures, le coton est facilement mélangé à d'autres matières synthétiques. Parmi ses vertus, il possède un fort pouvoir absorbant et isolant.

Bons plans